Le soleil et la vitamine D

Et si la bonne santé était aussi simple qu'une courte promenade sous les rayons du soleil ?


De nombreuses études le prouvent : une exposition quotidienne de quinze minutes à l'astre du jour suffit à l'organisme pour réapprovisionner ses stocks de vitamines D. Pour autant, les personnes qui profitent peu du soleil ne sont pas démunies, et ont à leur disposition un vaste assortiment de suppléments vitaminiques.


Vitamine D : « la compagne indispensable d'une longue santé » !!!

Certes moins connues du grand public que les illustres A ou C, les vitamines D n'en constituent pas moins une brique essentielle du corps humain. Elles se révèlent primordiales dans trois domaines bien particuliers : la bonne accumulation du calcium par l'organisme, la vitalité musculaire et enfin la croissance des cellules. Cette vitamine joue donc un rôle de premier plan dans la prévention de certaines maladies fortement invalidantes, comme par exemple l'ostéoporose. Une carence aurait également un impact dans l'apparition de certains cancers, du diabète ou de différentes pathologies du système immunitaire.


Présente en faible quantité dans notre alimentation …

Les vitamines D sont aussi précieuses que rares : on ne les retrouve en effet en quantité raisonnable que dans un nombre limité d'aliments. Outre quelques poissons comme le saumon, le hareng et le thon rouge, elle est présente dans le lait de vache, le beurre, la margarine ou encore le jaune d'œuf. Difficile, dans tous les cas, de s'assurer un apport suffisant de cette vitamine en abusant d'aliments aussi gras !



Un apport naturel grâce aux rayons du soleil….

Les habitants des régions françaises les plus ensoleillées peuvent se réjouir : une exposition brève et régulière de la peau aux rayons du soleil suffit à produire automatiquement la quantité de vitamines D dont leur organisme a besoin. Inutile de donner dans l'excès : le résultat sera atteint en ne découvrant que le visage, les bras et les avant-bras (sans protection solaire) pour des séances de dix à quinze minutes, à raison de deux ou trois fois par semaine. On est donc bien loin d'une exposition trop soutenue au soleil et qui pourrait entraîner, rappelons-le, une usure prématurée de la peau et différentes maladies cutanées.



Pas de soleil ? Essayez les suppléments
De nombreuses parties de l'Hexagone connaissent régulièrement des périodes de plusieurs semaines sans aucun ensoleillement significatif. Pour éviter une carence en vitamine D, il est alors recommandé de se procurer des suppléments dans une pharmacie ou en grande surface. Les produits disponibles sont si divers qu'ils s'adaptent sans peine à toutes les préférences : capsules effervescentes, comprimés ou boissons tonifiantes se disputeront votre faveur dans les rayons. Veillez à sélectionner un supplément qui contient une bonne dose de vitamine, sans oublier de respecter la posologie conseillée : sachez en effet que les vitamines D se stockent au besoin pendant plusieurs mois dans l'organisme, et qu'une prise excessive peut être contre-productive et entraîner une fatigue généralisée.


Écrire commentaire

Commentaires : 0